Best of 2019

Fin de décennie : 2019 nous a concocté de belles découvertes et de grands disques.

best-of-2019-jubox

Avec notre indolence actuelle et le rythme tranquille du blog, nous avons pris notre temps avec B from LU pour vous préparer un « best of » de l’année (en attendant de partager le meilleur des années 2010).

Comme pour les précédents bilans, on vous propose nos tops 10 respectifs pour les albums et les titres et à la fin, vous trouverez une bonne playlist, bien généreuse (187 morceaux, pourquoi toujours aller chercher des chiffres ronds) donc vous pourrez picorer ou abuser du mode shuffle pour vous plonger dedans.

Bonne lecture, bonne écoute !

Top 10 albums

Ju

  1. Kindness « Something like a war » : ce disque est mon numéro 1 pour une multitude de raisons. La première est parce qu’il est sublime, on y retrouve une variété de facettes groovy, house, funk, spokenword ou soul et elles sont toutes délicieuses. Et ensuite, il s’agit d’une des dernières grandes oeuvres du génie, Philippe Zdar, décédé en juin dernier. Ma peine à la découverte de sa mort fut immense. Je me suis donc beaucoup replongé dans cet album en imaginant les compères discutant de sa composition en studio et le résultat est parfait.
  2. PNL « Deux frères »: la consécration de PNL ces 5 dernières années est dingue et « Deux frères » montre qu’ils continuent de progresser et les assoit sur le toit du rap. Sans arme, ni haine, ni violence. Juste leur talent.
  3. Tyler, The Creator « IGOR »: encore un bel exemple de construction artistique incroyable. Parti d’Odd Future, Tyler réalise entièrement ce disque (prods, texts, voix), invite quelques potes et livre son opus le plus personnel, quelque part le plus pop et bourré d’inventivité.
  4. Malik Djoudi « Tempéraments »: cet album montre toute l’étendue du talent de Malik. Ses morceaux bien ancrés dans la variété française laisse une belle part aux évasions électroniques à la manière d’un Apparat. Validé sur album et aussi en live
  5. Jamila Woods « LECAGY LEGACY »: ma reine du groove cette année vient de Chicago et du giron de Chance The Rapper. Jamila a livré une superbe album soul envoûtant sous forme d’héritage hommage à la « black music » tout en créant sa voie.
  6. Philippe Katerine « Confessions »: Katerine est un animal fantasque à part dans la musique française. Sûrement un des acteurs les plus brillants et aussi le plus clownesque et provocateur. « Confessions » a l’apparence d’une grosse farce tarte à la crème et pourtant, l’essence des réflexions philosophiques « Kateriniennes » (et c’est la meilleure pochette de l’année au passage)
  7. Triplego « MACHAKIL »: la trap se mue, exacerbe les ad libs dans les morceaux et donne de jolis pépites. « MACHAKIL » du duo de Montreuil mélange la noirceur des prods de MoMo Spazz et les punchlines et toplines de Sanguee à la perfection. « Die die die »!
  8. Flying Lotus « Flamagra »: les albums de Flying Lotus sont toujours des invitations au voyage. Encore une fois, ce « Flamagra » nous emmène dans son esprit enflammé avec toute sa bande de potes talentueux et prestigieux (David Lynch, Anderson Paak, Denzel Curry, George Clinton, Solange … et bien entendu Thundercat)
  9. Hamza « Paradise »: Hamza mène sa barque de « Drake francophone » depuis quelques années avec brio. Pour les fans du belge, il n’y a pas de surprises mais l’opus reste hyper solide et renferme quelques petites prises de risques (réussies) avec SCH, Aya Nakamura ou Christine & The Queens,
  10. Luidji « Tristesse business saison 1 »: Luidji passe l’étape du premier album haut la main, en maîtrisant les prods, le chant, le rap et nous fait participer à son business tristesse. On attend avec impatience la saison 2.
    + Dawn Richard « New breed »: Dawn raconte une nouvelle lignée d’artistes pop avec vigueur et panache. Le morceau du même nom en est un bel exemple.
    (oui, je triche, ça devient un top 10+1, mais je fais ce que je veux, non?)

Mentions plus qu’honorables pour Varnish La Piscine « Le Regard qui tue », Lizzo « Cuz I love you », Naar « Safar », S3A « Pages », Ari Lennox « Shea butter baby », Metronomy « Metronomy forever », Solange « When I get home », Charli XCX « Charli », Makala « Radio suicide », Vendredi-sur -mer « Premiers émois », Bon Iver « i,i », Young Thug « So much fun », Mayra Andrade « Manga » et Freddie Gibbs / Madlib « Bandana »
(oui, je triche encore mais si certains sont curieux et veulent plus que 10 albums à écouter, il n’y a plus qu’à fouiller)

B from LU

  1. Flying Lotus « Flamagra » : Le temps, c’est de la création. 5 ans après son dernier opus, le producteur de L.A. nous le prouve avec cet album de feu.
  2. Dj Guts « Straight from the Decks »: L’ancien producteur d’Alliance Ethnik nous emmène en vacances et en fête en Amérique du Sud et dans les caraîbes. Simple et funky, esprit funky.
  3. Apollo Brown « Sincerely, Detroit »: À chaque fois que je l’écoute, je me dis, le rap d’avant, c’est aussi très bon maintenant. Et qu’il n’y a pas qu’Atlanta et N.Y.C dans le game. Lourd.
  4. SiR « Chasing Summer »: Beaucoup de pépites dans ce nouvel album de SiR qui convainc autant et toujours. Un son soul/R’nB/Pop planant et posé qui séduit sans chichi. Détente garantie.
  5. Freddie Gibs & Madlib « Bandana »: Je le dis et je le redis: le temps, c’est de la création. Le duo pond à chaque fois des oeuvres rap inoubliables. Pour eux, ils méritent le Throne.
  6. Dreamville « Revenge of The Dreamers III »: Un album compilation du label Dreamville qui envoie du rêve et nous fait découvrir leurs talents dans une ambiance conviviale, hip-hop, soul, trap et familiale. Merci J.Cole.
  7. Kindness « Something like a War »: Tout d’abord merci à Ju pour cette découverte. Sans lui, j’aurais manqué cette œuvre aux inspirations et univers diverses mais au son et style unique. Je pense que mon compère a déjà tout dit, cf. plus haut.
  8. Ari Lennox « Shea Butter Baby »: Quelle voix, quel style, quelle soul, quelle R’n’B! Rien à jeter de cet album. Son concert du 12/12/2019 à Francfort auquel j’ai assisté l’a confirmé.
  9. sir Was « Holding to a Dream »: Encore un qui envoie du rêve en musique, cette fois-ci en pop-électro aérienne. Dans le top pour sa créativité et sans doute pour sa capacité à faire rêver au crépuscule. Car on a besoin de rêver ces temps-ci.
  10. Griselda « WWCD »: J’ai commencé à découvrir et fortement apprécier les talents rap de la ville de Buffalo via Benny the Butcher. Puis j’ai vu qu’il appartenait au groupe Griselda rassemblant ces talents de Buffalo. Un côté brut, sans chichi, ghetto et sombre qui me parle. Un univers qui me rappelle parfois Sean P. (R.I.P). Shouts out to Buffalo.

Top 10 titres

Ju

  1. PNL « Au DD »: le paroxysme du son PNL, la grandeur d’un clip immense sur la Tour Eiffel. J’aurai aussi pu mettre « Déconnecté » que je trouve incroyable mais « Au DD » contient cette tranche de bravoure lyricale : « J’vis dans un rêve érotique où j’parle peu et je caresse le monde, j’meurs dans un cauchemar exotique où la Terre ressemble à ma tombe »
  2. Tyler The Creator « Earfquake »: Tyler est passé de chansons tordues de psychopathe à des chansons d’amour avec toute son âme. C’est beau
  3. Yseult « Corps »: j’ai toujours aimé Yseult. A la Nouvelle Star (déjà la meilleure), sur son premier album et sur sa renaissance en indépendant. « Corps » en est l’intime matérialisation.
  4. Kindness « Raise up »: les harmonies de piano sur une envolée house fonctionnent toujours sur moi alors ici, avec la voix de Kindness, mission remplie !
  5. 13 Block « Fuck le 17 »: il n’y avait pas eu d’hymne anti-police depuis un moment. Myth Syzer a taillé un joyau avec une sirène de flics pour les 4 charbonneurs. « Merci Stavo pour les travaux ! »
  6. Young Thug « Hot (feat Gunna) »: retour en force d’un Young Thug (qui s’était un peu perdu) avec un bel album et surtout un brelan hallucinant sur l’opus (Hot puis Light it up puis Surf, avec un doublé de Pi’erre Bourne à la prod)
  7. James Blake « Where’s the catch (feat André 3000) »: un seul André 3000 vous manque et tout est dépeuplé. Quand 2019 a démarré avec ce bel ovni de prod de James Blake et le flow (toujours) impeccable de 3 Stacks, j’étais heureux.
  8. Vegyn « It’s nice to be alive »: une épopée incroyable et romanesque dans la tête d’un doux rêveur. C’est brillant, entraînant et magistral. Ce sera un grand oui positif pour moi !
  9. ICO « Siri 2 (feat Caballero et Jean Jass) »: pour l’une des punchlines de l’année avec « T’as pas le pied grec, t’as des mycoses Aliagas ». Je voulais mettre « Petit papillon » au début mais il est sorti en 2018 (cela n’empêche pas de l’écouter également)
  10. Mayra Andrade « Manga »: la douceur et une ritournelle entraînante en un petit bonbon du Cap Vert. Mayra Andrade réussit cette délicieuse pirouette avec « Manga ».
  11. Philippe Katerine « Bonhommes »: j’ai l’impression que Katerine raconte ici un joli conte sur la vie et ses aléas, à ses enfants, sur une douce prod electronica syncopée. La synthèse du kaléidoscope Katerine en un morceau !

Mentions plus qu’honorables pour Hubert Lenoir « Ton hôtel », Clara Luciani « Nue », Alkpote & Philippe Katerine « Amour », Metronomy « Salted caramel ice cream » et La Fine équipe, Grems et 20Syl « Nobu ».

B from LU

Surprenants, créatifs, originaux, onirique, parfois dansants, bruts et bien rythmés, un brin humaniste, voilà ce qu’on peut retenir de mon top 10 des morceaux. Oui, je n’ai pas fait une « punchline » par titre, pas seulement par manque de temps, mais avant tout car je risquais de me répéter. J’ai donc opté pour ce résumé, ces mots qui caractérisent le mieux ce top titres, à écouter en toutes circonstances et sans modération.

  1. sir Was « Deployed (feat. Little Dragon) »
  2. SebastiAn « Run for me (feat. Gallant) »
  3. Dreamville « Costa Rica »
  4. Little Simz « Selfish »
  5. Sir « Mood (feat. Zacari) »
  6. Flying Lotus « Takashi »
  7. 070 Phi « Off The Porch »
  8. Big K.R.I.T. « M.I.S.S.I.S.S.I.P.P.I. »
  9. Trettmann « Die Zeit steht (feat. Alli Neumann) »
  10. Little Simz « Flowers »

Playlist

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.