Best of 2017

C’était 2017.

Quel cru cette année, mes amis ! Je suis ravi de revenir à 4 mains avec BfromLu pour ce Best of 2017. L’année a en effet réservé de superbes oeuvres qui risquent de faire date. Le rap, aussi bien américain US que francophone, a trusté mes écoutes de streaming (merci Kendrick, Future, Damso, Roméo Elvis, Migos…) mais vous verrez que comme d’habitude, les conseils sentent bon l’éclectisme. Le grand écart est également de rigueur pour B.

Nous avons donc concocté chacun nos top albums et top morceaux de l’année. Joyeux retour sur 2017 !

 

10 meilleurs albums de 2017

BfromLu

best of 2017 albums BfromLu

  1. Orelsan « La fête est finie »: Trés bien écrit, bien produit, toujours la même équipe artistique autour d’Aurélien, un album aux sonorités variées avec un Orelsan encore plus que meilleur techniquement et lyricalement ! Mention spéciale pour ses clips récents !
  2. Christian Scott « Ruler Rebel »: Une excellente découverte pour moi même si ce talentueux trompettiste originaire de La Nouvelle-Orléans est actif depuis déjà plus de 10 ans. Un mélange des genres avec une base jazz et soul et des influences pop, rap parfois trap. Un album assez instrumental agrémenté ici et là de voix planantes, du lourd!
  3. Action Bronson « Blue Chips 7000 »: Dans le rap (et la bouffe parfois « sale »), une base! L’album comme les précédents est teinté d’instrus rock, pop et avant tout funky, ça groove et ça part souvent en délire déjanté parfois insensé ! Le duo avec Rick Ross est bien chill, agréablement surprenant et bien entendu du gros gabarit 😉
  4. Terrace Martin presents the Pollyseeds « Sounds of Crenshaw vol.1 »: Un très bon disque jazz et soul qui continue à prouver que le jazz existe toujours, se réinvente, évolue et reste créatif. Et que le rap peut bien le compléter parfois.
  5. Thundercat « Drunk »: Un univers original, déjanté, des productions pleines de groove, des lyrics assez folles et bien entendu des lignes de basses reconnaissables parmi tant d’autres. Lourd !
  6. Sampha « Process »: Doux, planant, parfois dansant et souvent des rythmiques arythmiques, Sampha a bien démontré dans cet album sa créativité infatigable et évolutive !
  7. Damso « Ipséité »: Que dois-je rajouter en plus de ce que j’avais écrit ici ?
  8. AllttA « Facing Giants (series) »: Je ne suivais plus trop l’actualité des différents projets de 20syl, mais quand je suis tombé sur ce nouveau projet, ce fut direct une claque ! 20syl et le rappeur Mr J.Medeiros nous livrent des productions naviguant entre hip-hop classique et électro-funk qui donnent un album explosif, entraînant et motivant en toute situation. Lourd!
  9. SZA « CTRL »: Quelle voix, quelles productions, quel génie de pouvoir mélanger subtilement, sans s’en rendre compte, soul, pop, rap, R&B. SZA continue avec « CTRL » dans cette lancée et ça fait toujours plaisir.
  10. Joey Badass « All Amerikkkan Badass »: J’avais déjà écrit quelques articles élogieux sur ce emcee de Brooklyn, qui m’avait par ailleurs aussi convaincu on stage. Cet album est pour moi simplement parfait en tout, dans l’écriture (souvent très engagée et très anti-Trump…), dans les thèmes développés, les instrus, le groove qui en sort, la variation musicale, le timbre de voix du emcee qui évolue sans cesse…bref le numéro 1 du top quoi 🙂

Mention spéciale à SiR pour son EP « Her Too ». S’agissant d’un EP mais pas d’un album, il ne pouvait être éligible au classement mais j’aurais bien voulu…! Même cas pour Ace Tee et pour d’autres albums en fait mais la place manque après le numéro 10. J’aurais voulu avoir plusieurs numéros 10 dans ma team, tel Future Islands « The Far Field », A$AP Ferg « Still Striving », Priestess « Torno Domani » ou encore The Blaze « Territory »…

 

Ju

Best of albums 2017 Ju

  1. Vald « Agartha »: ce nouvel album continue d’asseoir Vald dans son trône de trublion intellectuel du rap français, avec de bons textes, des concepts souvent barrés et un ecclétisme assez bluffant,
  2. Future « FUTURE » + « HNDRXX »: ces 2 disques auraient pu être un double album magnifique avec la face sombre de Future et la face (un tout petit peu moins sombre) plus R&B batard lover de Hendrixx. Encore une grande année pour le natif d’Atlanta.
  3. Tom Misch « 5 Days Mischon »: cet homme a un sens incroyable de la production et groove comme peu dans ce best of. Il a réuni des artistes UK chez lui pour 5 titres forts. Le making of de cette expérience vous donnera une meilleure idée du talent de Tom.
  4. Roméo Elvis et Le Motel « Morale 2 »: le rap belge fut omniprésent cette année et Roméo Elvis avec son compère Le Motel ont grandement contribué à ce succès belge. Cette suite de Morale est un sans faute.
  5. Smino « blkswn »: le jeune Smino a sorti son très réussi premier album et on y retrouve un rap soulful où le garçon mélange rap et chant. Il a tout d’un futur grand (à cette place-là, j’aurai aussi pu y mettre Aminé, j’ai longtemps hésité et changé plusieurs fois, faitre un top, c’est choisir).
  6. Migos « Culture »: le trio incontournable des dernières années a activement participé à donner à la Trap ses lettres de noblesse. Ce disque transpire l’opulence et la grandiloquence ; c’est beau, fort donc à ne pas manquer.
  7. Soulwax « FROM DEEWEE »: les frangins belges ont sorti une tornade électro de synthés majestueux, l’invitation à la danse est grande et l’énergie de l’opus, ultra communicative.
  8. Kendrick Lamar « DAMN. »: le nouveau GOAT du rap US nous livre son meilleur album à ce jour, la progression de Kung Fu Kenny est déjà légendaire et on se demande où il va s’arrêter. Vivement 2018 pour le futur nouveau chef d’oeuvre de Kendrick.
  9. Juliette Armanet « Petite amie »: Juliette est arrivée dans la chanson française avec une telle élégance et des morceaux incroyables. Son premier album a confirmé tout le grand bien que l’on pense d’elle et l’amour y est chanté magnifiquement bien.
  10. Damso « Ipséité »: le nouveau patron du rap francophone (en moins de 2 ans) a livré une future pierre angulaire de la grande histoire du rap en français. Les prods, ses punchlines et ses histoires tordues assoient Damso dans le trône.

… Puisque je triche un peu, j’accorde des mentions plus qu’honorables pour le all star game de Mike Will Made-It sur « Ransom 2 », Aminé avec son novateur « Good for you », Goldlink avec son superbe « At what cost », Yuksek confirmant encore ses talents de producteurs sur « Nous Horizon », la fraîcheur de Vendredi sur Mer avec son EP « Marée basse », la pop française très Bashung-ienne de Fishbach avec « A ta merci », Syd et son « Fin » (directement inspiré du duo Timbaland et Aaliyah), Moses Sunmey et le sublime « Aromanticism » et Vince Staples avec son électronique et grandiose « Big fish theory ». Qu’il fut dur de choisir 10 albums cette année.

 

10 meilleurs morceaux de 2017

BfromLu

  1. French Montana « Unforgettable »: Un hit planétaire efficace, un son bien rythmé, une mélodie entêtante qui se mêle parfaitement à la voix pleine de réverbe de Swae Lee. Ça donne envie de flamber sur le dancefloor.
  2. Moha la Squale  » Qui vivra verra »: L’histoire de ce emcee m’avait passionné, sans doute une des raisons pour laquelle je m’en suis intéressé. Ce son est lourd, lugubre et plein d’énergie. Le mec écrit et punchline excellement!
  3. N*E*R*D « Lemon »: Le côté « alternatif » de Pharrell de retour avec ce son à l’arrangement original et au beat et groove contagieux. Je n’ai pas encore tout compris dans le sens donné aux lyrics mais la rythmique et le swag le font vite oublier. C’est là la force des gros sons U.S.
  4. Angèle « La loi de Murphy »: Drôle, dansant, pop, original et chanté en 2 langues, la soeur de Roméo Elvis assure.
  5. Borussia « Kinda Love »: Excellent son électro, funky et énergique de l’écurie Ed Banger, entraînant et qui s’écoute en boucle et en soirée sans problème!
  6. A$AP Mob « Bahamas »: Un mot: LOURD! Mon vocabulaire descriptif est certes très léger, mais que dire de plus? Écoute!
  7. Priestess « Maria-Antonietta »: Superbe découverte de cette année, venue du sud de l’Italie. La prod balance entre cloud-rap et trap, qui s’allie bien avec la voix assez aigüe de la emcee, bien swag. Un petit clin d’oeil (et peut-être une petite fascination) à la personnalité de Marie-Antoinette. Priestess serait prête à perdre la tête dans une relation…Les italophones pourront nous éclairer un peu plus sur ce point.
  8. The Blaze « Territory »: Un son électro qui parfois rejoint l’ambiance des sons de Paul Kalkbrenner. Un son qui s’écoute au lever ou coucher de soleil, reflétant une couleur ocre sur de légères lumières citadines. Un son particulier en somme.
  9. AllttA « Under the water »: Un excellent mix entre électro funky style C2C et flow rappé, une énergie dansante sans mesure, un bon hit underground!
  10. Masego « Navajo »: Le mec a su dans ce son mélanger de manière équilibrée soul, R&B, rap et jazz. On y sent ses dons de multi-instrumentaliste, de chanteur à la voix portante, puissante et suave et son groove enivrant déjà perceptible dans ses précédents opus. Lourd !

Ju

  1. Drake « Passionfruit »: même avec un album en demi-teinte, on y trouve toujours d’immenses tubes que celui-ci avec un sample incroyable de Moodymann.
  2. Kendrick Lamar « LUST. »: tout l’album est incroyable mais ce morceau m’a particulièrement retourné avec sa prod dingue (qui me faisait penser à « Vibrate » d’André 3000 et ses similaires batteries inversées sur l’instru),
  3. Slimka « Wes Anderson (feat Varnish la piscine) »: le rap helvétique a atteint les sommets avec cette dédicace à Wes Anderson (meilleur pseudo de l’année pour Varnish la piscine),
  4. Father John Misty « Pure comedy »: la pure comédie de la vie dans la voix du chanteur de Fleet Foxes. Intense et incontournable,
  5. Vald « Vitrine (feat Damso) »: l’espiègle Vald et le vicieux Damso sont le duo rap FR de 2017 et ce titre le prouve,
  6. Damso  » J respect R »: oui, Macarena est un énorme tube mais j’ai une sacrée préférence pour ce « J respect R » et son flot de punchlines,
  7. Mike Will Made-It « Perfect Pint (feat Kendrick Lamar, Gucci Mane and Rae Sremmurd) »: ce titre symbolise le talent de producteur de Mike et réunit la crème du rap US en 2017. Un monument : Perfect pint parano !
  8. Frank Ocean « Chanel »: « I see on both sides like Chanel », Frank fait une nouvelle fois un titre épopée incroyable où il y parle de sa bisexualité avec le naturel et l’émotion qu’on lui connait,
  9. Future « Mask off (remix feat. Kendrick Lamar) »: le tube rap de l’année, Future au sommet avec le titre original et il est ici sublimé par le featuring de Kendrick « I got a halo » Lamar,
  10. Juliette Armanet « Alexandre »: la plus belle chanson d’amour des annés 2010 (a minima) nous vient de Juliette. Quelle reine, quelle poésie, on a tous envie de s’appeler Alexandre en l’écoutant.

 

La playlist de l’année

Vous retrouverez tous nos coups de coeurs de l’année dans une synthèse-playlist en 100 titres. Il ne reste qu’à appuyer sur « play » et se refaire l’année avec nous.

Lire sur Spotify

Laissez un commentaire