Qui est The Black Madonna ?

The Black Madonna

J’ai découvert l’univers de la Madone noire au travers de son remix pour Tiga. Le groove électrisant de ce morceau est incroyable et mélangé aux nappes de synthé invitant à monter au ciel, vous allez décoller.

En plus de ce remix flamboyant, je vous invite chaudement à regarder ce documentaire fait par Resident Advisor sur la vie de la DJ et son rythme déjanté entre DJ sets, hôtels et aéroports. On est loin de l’image de Nina  Kravitz dans son bain, on a plutôt à faire à la fille normale, passionnée de house music, qui a réussi à percer grâce à cet amour de la musique. Dans un monde idéalisant la beauté, Marea Stamper (de son vrai nom) honore la house de son Chicago natal sans artifice, sans makeup, juste avec ses mixes. Ca s’applaudit !

Le film se finit sur une de ses productions, le sublime « We can never be apart ». Encore une fois, le groove imparable de sa production fait mouche et la mélodie lancinante t’invite à danser toute la nuit.

Je ne pouvais pas finir sans partager sa version du morceau de Joubert Singers, « Stand on the word », ô classique des classiques, popularisé par Larry Levan, le magicien du groove des annéss 70. Le relais est passé au travers de la musique de la Black Madonna.

Laissez un commentaire