Pharaon de Winter

Pharaon de Winter

J’aime la chanson française et surtout quand elle n’est pas tirée vers le bas (coucou Kendji et ses potos). On a pourtant de bons compositeurs en France à mettre en avant, toutes générations confondues, et de jeunes fers de lance viennent prendre le relais. Autant en parler.

Le nouveau venu se nomme Pharaon de Winter (aucun lien avec Pedro). Ses textes sont somptueux et ses mélodies s’inspirent beaucoup de la pop britannique. Son univers me rappelle celui d’Arnaud Fleurent Didier son génial album, « Reproductions ». Son album éponyme reste une de mes belles surprises de la fin d’année 2015.

Beaucoup de morceaux m’ont marqués : l’association mélodie et texte de « Le futur », la rythmique entraînante voire hip hop de « Ton Coeur » et la superbe de « Pointillisme ».

« L’amour se souviendra de Pharaon de Winter »

Cette phrase conclusion de l’opus pourrait se révéler prémonitoire, il faudra laisser du temps à ce disque surprise pour devenir un futur grand album.

Laissez un commentaire