Le running roux ou le roux-ning de Romain Gavras

Après le clip Born Free (précédente collaboration avec M.I.A.) et son film Notre jour viendra, Romain Gavras nous revient de manière subliminale avec un roux dans le clip Bad Girl. Est-ce devenu une superstition ? Est-ce une perpétuelle provocation ? Y a-t-il un sens caché ?… Beaucoup d’avis circulent sur le web et je n’en remettrai pas une couche.

Ce que j’ai envie de dire en revanche : j’admire la réalisation de Gavras. Ses plans, ses mouvements fluides de caméra, son jeu avec les lumières… tout ça mis en valeur par le montage et on obtient toujours un résultat léché.

Laissez un commentaire