Paris Hip Hop 2010 – Suite et fin – Report

Paris Hip Hop Festival 2010, c’est fini. Depuis le 04 Juillet officiellement. Mais s’est prolongé jusqu’au 9 juillet avec cette exposition graffiti Chic et Choc qui s’est tenue jusqu’à vendredi dernier à La Maison des Métallos, Paris 11ème.

Paris Hip Hop , c’est fini pour cette année et on prolonge virtuellement le plaisir de ces 15 jours d’événements artistiques en vous replongeant dans l’ambiance de ce rassemblement multiculturel auquel j’ai eu le plaisir d’assister. Un retour en images et sons, qui vous donnera peut être envie d’y participer l’année prochaine, que vous soyez ou non friand de cette culture urbaine.

Pour ceux qui suivent régulièrement la JuBox, vous n’êtes pas sans savoir qu’un report de la Block Party Paris Hip Hop est disponible ici. Les autres en profiteront également, on aime le partage par ici. Une Block Party qui a eu lieu dans les Jardins d’Eole, Paris 18ème, avec les principales disciplines hip hop représentées, graff, danse, emceeing, Djing.

Paris Hip Hop, c’est également une pléthore de concerts, de gros shows de malade et de sueur. C’est par exemple le contest End of The Weak (EOW), compétition destinée aux Mcs qui peuvent maîtriser la langue française sur n’importe quel beat, situation, chanson, qui savent enchaîner les mots, les phrases, sujet, verbe, complément sans hésitation. Alpha One, Yoshi, Res, Pepso, Straight ou encore Philémon font partie de ces espèces rares de débiteurs infatigables de mots qui rebondissent dans tes tympans et sur scène.

Pour voir précisément ce que cela donne, sur un beat de Dre et sur le thème du foot et de la vaillante équipe de France, regardez plutôt:

Paris Hip Hop 2010 – EOW at Point FMR from JuBox on Vimeo.

Avec ce contest, on a d’ores et déjà atteint un niveau de performance sans précédent, mais Paris Hip Hop aime surenchérir. Le EOW se conclut par un show explosif de ces Sages Poètes de la Rue, qu’on ne présente plus.

La suite avec les Londoniens de Foreign Beggars. En langage SMS, j’aurais écrit OMG (Oh My God). Personnellement, le meilleur show de tout le festival. Foreign Beggars, ou comment transformer le Point FMR en asile. Une ambiance d’aliénés, un son lourd de conséquence, des bouteilles d’eau qui virevoltent, de la sueur par dessus, avec nappage à la basse en mode sub au maximum et les bpm qui défilent comme l’Eurostar. Foreign Beggars, c’est 2 Mcs, un Dj, et un gros son. Mélange dangereux de dubstep, grime, rap, métal (Orifice Vulgatron, l’un des MC ayant grandi avec ce dernier genre). Tout simplement énorme, un gros show avec gros pogo, une énergie communicative des membres du groupe, un public malade. Excellent moment, à renouveler. N’hésitez pas s’ils passent par chez vous. Enfin, ne les invitez pas chez vous, la caution risque de sauter.

Autre concert explosif dans un style complètement différent, celui de Wicked Soul, Nessbeal, Alonzo, Mac Tyer et pleins de guests pour cette soirée 100% rap français. Déception de cet événement, l’absence au dernier moment de celui que j’attendais le plus, Despo Rutti qui était pourtant programmé. Qu’à cela ne tienne, on se délecte d’emblée avec ce big band Wicked Soul qui balance un son très rock, grosses guitares et batterie résonante, avec en lead un MC, Lestath, et une choriste, le tout donnant une prestation exceptionnelle rap’n’roll’soul’n’jazz. Une belle découverte que ces gagnants du concours You Got Mic 2010.

Enchaînement avec l’ex rappeur des Psy 4 de la Rime, Alonzo, qui dégage une motivation et énergie chaleureuse pour continuer à chauffer La Cigale et qui a même invité Salif.

Autre tête d’affiche de cette soirée rap français, Mac Tyer, la moitié du (feu?) groupe tandem, qui a soulevé les foules et nous a présenté quelques futurs morceaux qui apparaîtront sur son prochain album Hat Trick prévu pour la rentrée. Il a bien entendu honoré le travail de Tandem en entonnant leur hymne 93 Hardcore et continué à représenter son fief avec 93 Tu peux pas test, qui a déclenché la furie dans le public.

Conclusion du show, Nessbeal qui vient de sortir un album Ne2S, dans une continuelle ambiance mélancolique et sombre. Un rappeur qui fascine par son univers tanguant entre violence intérieure de l’individu et amour extérieur des gens et de ses fans. Lui aussi s’est fait plaisir au niveau des invités, notamment Orelsan et La Fouine.

Ne ratez pas la prochaine session Paris Hip Hop 2011!!

Laissez un commentaire