Chicago, Chi Town, a music city

Les grandes villes m’attirent et me fascinent constamment, notamment pour toutes les formes de diversité qu’elles peuvent offrir, leur architecture, leurs buildings, leur ambiance nocturne, leur taille, leurs recoins infinis, leurs quartiers cosmopolites etc. Tous ces éléments produisent souvent l’identité culturelle d’une ville, notamment musicale.  J’aime associer une ville et ses différentes ambiances à des sons, des groupes, des morceaux.

La semaine dernière, j’étais à Chicago, cette grande ville américaine de l’Illinois, au bord de l’immense lac Michigan, qui a vu grandir, en plus du président bien connu, de nombreux artistes: le groupe pop-rock du même nom Chicago, le producteur Kanye West, Buddy Guy (n’y est pas né  mais y a émigré), les rappeurs Common, Lupe, The Cool Kids, Rita J, FeSo…bref que du bon.

Chicago, c’est aussi la ville du blues, où s’est développé le style Chicago Blues, et du jazz, on le ressent d’ailleurs par le nombre de clubs dédiés à ces styles musicaux.

Pour toutes celles et ceux qui souhaitent visiter cette ville (je vous  y invite fortement!), j’ai repéré pour vous les spots musicaux incontournables de la ville d’Al Capone.

Un des quartiers qui vaut culturellement et musicalement le détour est celui de Bucktown, dans le Nord Ouest, et notamment le quartier gravitant autour de la North Milwaukee Avenue. La station de métro où je vous conseille de descendre: Damen sur la ligne bleue.

La salle de concert à ne pas manquer dans ce « neighboorhood » est le Double Door situé sous la station de métro. Un lieu insolite qui accueille tout type de groupe, la plupart underground. A croire qu’ils savaient que j’étais fan de Hip Hop puisque, lors de mon séjour, s’y produisaient les Little Brother, qui ont sorti cette année leur « dernier » album Left Back. Malheureusement, le concert était « sold out » mais peu importe, mon homie emcee FeSo m’informe qu’ils sont en dédicace-rencontre quelques mètres plus loin, et me donne rendez-vous sur Milwaukee avenue (1531). A cette adresse se trouve une boutique de sapes street et fashion du nom de St Alfred, qui est une marque locale. Hip Hop et sapes vont toujours de paire, c’est donc l’endroit idéal pour rencontrer, poser et discuter avec les Little Brother. Il semblerait par ailleurs qu’il ne s’agirait finalement pas de leur dernier opus…

A croire que Little Brother, ce ne sera pas assez pour satisfaire les inconditionnels de hip hop, un autre artiste de la catégorie  qui passait par là entre dans le shop: Dudley Perkins aka Declaime. Il se produit en fait en showcase dans un sympathique music store d’en face appelé Reckless Records. Juste après les Little Brother, on se dirige donc chez ce disquaire où une petite scène s’est improvisée, avec Dudley au mic, accompagnée de la chanteuse Georgia Anne Muldrow et d’un Dj. Bonne ambiance roots conviviale et positive. J’en profite ensuite pour fouiner dans les bacs de Reckless qui ont pas mal de pépites dans tous les genres, en vinyls et CDs. The place to be pour faire le plein de sons.

Un autre endroit de plaisir sonore est le Shrine au 2109 South Wabash avenue, dans le Near Southside. Justement, Dudley Perking et Georgia y jouaient ce même jour, avec en première partie, la rappeuse locale Rita J. Le Shrine est un bar-club lounge qui propose divers évènements musicaux, de Dj set aux concerts et partys.

Chicago regorge aussi de nombreux clubs jazz-blues-rock. Deux que je mentionnerais sont le House of Blues sur 329 North Dearborn Street, à proximité du quartier du Loop (quartier d’affaires blindé de superbes buildings), qui, contrairement à son nom, propose également des concerts rock. Un cadre agréable, à la fois lounge et rustique,  mais avec une devanture pas très visible. Un autre club de ce type est le Blues, situé sur 2519 North Halsted Street, pas trop loin du lac Michigan. Un petit club convivial, rapidement plein, 10$ l’entrée sans conso.

Pour ceux qui comptent partir aux U.S prochainement, n’hésitez pas à passer par Chicago, une grande ville à voir, à vivre, à apprécier!

Quelques liens sympas liés à Chi City:

Myspace Rita J

Site Officiel FeSo

Blog de Common

Site du Store St Alfred

Un grand shouts out to my homie FeSo (cliquez ici pour en savoir plus sur ce emcee de Chi) pour m’avoir fait découvrir musicalement et « fashionement » Chicago. On termine d’ailleurs par son clip Be me, tourné en partie dans le store St Alfred:

FeSo – Be Me from Brandon Smith on Vimeo.

Laissez un commentaire