Blind Boys of Alabama

Hier soir, j’ai assisté à l’un des meilleurs concerts de ma vie (même sentiment que j’ai eu lorsque je suis sorti du concert de Q-Tip le 09/03/09). Non, je n’exagère pas.
Les Blind Boys of Alabama ont apporté beaucoup d’émotion et de joie à la Salle Pleyel de Paris. Ce groupe formé à la base de chanteurs Gospel depuis 1937, a mis le feu, en tout cas une immense chaleur dans le coeur des gens hier soir.
Sans doute que certains d’entre vous les connaissent, au moins de nom, puisqu’ils avaient notamment sorti un album avec Ben Harper en 2004 (There will be a light). Ils viennent de sortir un album, Duets, dans les bacs depuis le 27/10.
Je ne pourrai vous décrire en long et en large le concert, le mieux aurait été d’y être.
Je vous laisse cependant avec la vidéo d’un de leurs titres phares, Free At last, qu’ils ont joué hier dans une version Swing et rock pendant plus de 20 mn, avec bien sûr bain de foule d’un des chanteurs du groupe qui devait avoir dans les 80 ans, et tout le public en standing ovation.
Un seul mot: BRAVO.

Laissez un commentaire