Q-Tip @ Elysée Montmartre (09/03/09)

 q-tip elysee montmartre
Lundi dernier a eu lieu un des plus beaux concerts de ma jeune vie (sûrement le plus beau). Je vous avais déjà prévenu à la sortie du concert mais je vais revenir un peu plus longuement sur cet événement exceptionnel vécu avec mon fidèle compagnon de concerts et du blog, B from LU et Nico de Soul Brotha.

Q-Tip, leader d’A Tribe Called Questet éminent membre des Natives Tongues et du hip hop, honorait Paris par un concert à l’Elysée Montmartre après une absence d’une quinzaine d’années en France. Pour présenter rapidement le personnage, ses 20 ans de carrière dans le hip hop font de lui un pionnier et un pilier du genre : 5 albums avec ATCQ, trois solos (sortis ou pas) marqués par de nombreuses galères avec ses labels et un retour triomphal avec le magistral « Renaissance » (sorti l’an dernier). J’étais donc plus qu’impatient d’apprécier cette légende vivante du rap sur scène !

Après une préchauffe où Emmanuel de Free Your Funk nous livre quelques classiques du hip hop (Jay Dee, Notorious, Gang Starr, …), le concert démarre par une bonne première partie, HEAVy. Ce groupe protéiforme nous régale de leur son éclectique funk, R&B, hip hop voire rock. Nicky au chant et Casey avec sa guitare-piano-talk box ont donné un bon show bien groovy. L’ambiance plutôt timide laisse présentir une salle déjà acquise pour la cause de Q-Tip. Néanmoins, les délires P-funk de Casey et la belle voix de Nicky auront bien mis en jambe l’auditoire.

La pression monte avant l’arrivée du maestro et pour l’occasion, nous avons même le luxe de voir Gilles Peterson annoncer le début du show Q-Tip … et Q débarque sur le superbe « Shaka » sur son dernier album. Thomas de Free Your Mind et des soirées Useless était également présent au concert et m’a filé le lien de la vidéo de l’arrivée de Q-Tip. On sent bien la foule qui acclame le rappeur (et les petits embrouilles avec l’ingé son pour les soucis de volume) !

 

 

 

Q enchaîne ensuite les morceaux mythiques des ses solos (« Vivrant Thing », « Higher », « Fever » et beaucoup de « Renaissance ») sans oublier les perles de ses début avec A Tribe Called Quest (« Scenario », « Award Tour », « Find A Way », l’incontournable « Can I Kick it », « Electric Relaxation », …). Je prends 20 ans de hip hop dans la tête. Je ne vais le cacher, j’étais vraiment comme un gamin, le sourire aux lèvres nourri par la vision d’un des plus grandes légendes du hip hop. A Tribe Called Quest est vraiment le groupe qui a marqué mon éducation musicale et qui m’a amené à découvrir tout ce courant soul, funk.

En voyant Q-Tip sur scène, on sent qu’il est né avec le hip hop dans le sens et qu’il le diffuse autour de lui. J’avais ressenti ce genre de sensations, de personne complétement habité par leur art lors du concert de Talib Kweli au Cabaret Sauvage l’an dernier. Par sa générosité et son énergie, Q-Tip nous a donné une leçon de hip hop ! Mais Q ne s’est pas arrêté au flow du rap, il chante également (il a superbement pris la place de Raphael Saadiq sur « We Fight / Love ») et met l’ambiance avec une MPC dans une ambiance très hip hop fin 80’s début 90’s (le golden age du hip hop avec les premiers ATCQ, De La Soul, …).

Au bout d’une heure, Q lache un des bons morceaux de Renaissance, « Life is better » (avec Norah Jones en featuring sur l’album). C’est un peu le gimmick du concert ! Il fait longuement chanté le public sur le refrain et la communion avec le public est au summum quand Q-Tip descend dans la fosse pour serrer quelques mains. Emporté par la chaude ambiance que lui avait réservé le public, il passe par dessus les barrières et vient chanter avec ses fans. Un moment magique, tout simplement inoubliable. J’ai même retrouvé sur youtube une vidéo (trop courte malheureusement) qui donne un bon aperçu de la proximité du public avec le rappeur à ce moment du concert.

Au bout d’une heure et demi de concert et un rappel, Q-Tip a envoûté l’Elysée Montmartre. Je garde le même sourire aux lèvres (celui que je traîne depuis une semaine en repensant à ce concert et que j’ai encore en écrivant le billet ;). Je fais beaucoup de concerts depuis que je suis à Paris mais celui-ci restera gravé dans ma mémoire ! Il y avait une saveur particulière, peut être est-ce dû au fait que le temps d’un soir le hip hop se soit personnifié en Q-Tip pour nous livrer ses bonnes vibrations !! Et pour tous ceux qui ont loupé la tape de J.Period « The Abstract Best », je vous propose une session de rattrapage pour cet album en guise de best of de Q-Tip.

5 Commentaires

  • jokolo
    15 mars 2009 15 h 48 min

    Du bonheur ce billet il m’a presque donné l’impression d’assister au live du Mr l’espace de quelques instant….
    🙂

  • JuBox
    15 mars 2009 17 h 22 min

    Merci Jo, c’était le but du billet. Je sais que bien du monde souhaitait venir voir le maître donc mon objectif était de faire partager cet instant hors norme et de motiver tout le monde pour la prochaine venue de Q (j’espère avant 15 ans ;).

Laissez un commentaire