Mes CD du moment

Les sorties musicales sont belles en ce moment. Je vous propose quatre coups de coeur du moment : 3 nouveautés et un plus ancien à (re)découvrir.

Commençons par Erykah Badu. Je vous avais assez saoulé avec la sortie de son « New Amerykah Part One (4th World War) », je me devais de vous en parler. Comme à son habitude, la miss nous livre une pépite soul. Elle n’hésite pas sans arrêt à explorer la soul music pour notre plaisir. Elle nous charme également en invitant Bilal et Georgia Anne Muldrow entre autre et en confiant la production à Madlib ou 9th Wonder. Résultat : un disque incontournable.

Je vous avais déjà parlé de Baloji. J’ai pu écouter son album « Hotel Impala » et je dois reconnaître qu’il satisfait les espérances misées sur lui. Le hip hop francophone n’a jamais aussi bien résonné que dans cet album. La production est soignée, le flow et le jeu de mots du rappeur excellents, les univers proposés très éclectiques. C’est l’excellent surprise hip hop de ce début d’année !! (Pour une analyse plus détaillée de l’album, c’est par ici)
J’ai découvert Sébastien Tellier, ce barbu plutôt farfelu il y a, finalement, peu de temps. Quel immense plaisir que de le retrouver sur un album comme « Sexuality » !! Une electro pop de talent, produite par Guy-Manuel de Homem Christo alias Guy Man, nous fait voyager entre la musique de Giorgio Moroder, de nombreuses balades pop et de Daft Punk. Toujours sur le thème du sexe et de la sensualité bien spur !! A écouter absolument : « Roche », « Divine », « Fingers of steel » et surtout « L’amour et la violence ». (Pour plus d’infos, vous pouvez voir l’interview de M. Tellier par Phantomas sur FYM, une charmante critique de l’album fortement portée sur le sexe de Chronicart et un compte-rendu de son concert à Beaubourg le 29 mars sur Kidz by Colette).
Une fois n’est pas coutume, accordons un peu plus d’importance à ce courant musical si magique … le jazz. Sur l’excellent blog My Jazz World, j’ai découvert ce chef d’oeuvre de Cannonball Adderley, « Love, Sex and Zodiac » (1974). Le saxophoniste accompagné de nombreux collègues dont le génial George Duke et du narrateur Rick Holmes s’intéressent au tryptique liant l’amour, le sexe et l’astrologie. Rick Holmes, tel un prêcheur, délivre le rapport au sex et à l’amour pour chacun des signes du zodiaque sur des mélodies jazzy et soul toujours superbes. Un magnifique album concept à ne pas manquer !

1 Commentaire

  • Phantomas
    5 mars 2008 0 h 06 min

    Haa ça fait plaisir de lire autant d’influences différentes: nu-soul, hip-hop, pop et jazz! Bien mec!! Et merci pour le lien! Au fait, je ne sais plus où on en est pour le 14/03? Peux-tu m’écrire sur contact@freeyourmind.fr stp

Laissez un commentaire