Asa – Beautiful Imperfection

Sur la pochette de l’album, on la remarque déjà la belle imperfection, ce verre de lunettes brisé qui donne envie de regarder derrière la monture, dévoilant cette éminente artiste pop-folk. Asa de son nom d’artiste. Asa signifie Faucon en Yoruba, une des langues locales parlées dans son pays d’origine, le Nigéria. Un faucon avec des lunettes, un comble me direz vous. On rejoint le paradoxe évoqué par le titre de l’album et la boucle est bouclée.


ASA [asha] – Fire On The Mountain
envoyé par naiverecords. – L’actualité du moment en vidéo.

Après un premier album éponyme sorti en 2007, caractérisé notamment par le hit « Fire on the mountain », Asa revient de plus belle avec une énergie pop-rock à travers son second album « Beautiful Imperfection ». Une sorte de remède musical pour accepter le bonheur malgré les multiples échecs de l’existence. On en aurait bien besoin en ces temps de surdité où la pénurie d’écoute arrive bientôt à son paroxysme… Alors en attendant, on écoute et on remplit nos réservoirs auditifs d’albums de qualité comme celui-ci où la folk nigériane, la pop anglaise et le style soul noir américain se mélangent.

Un album à la fois énergique et mélancolique, à la fois africain et européen, un beau mélange de styles dont le « faucon » nous fait part puisque celui-ci a déjà pas mal voyagé, entre Lagos et Paris notamment. C’est précisément dans la ville cosmopolite de Montreuil qu’elle a enregistré cet opus pop, Tchad Blake (The Dandy Warhols, Peter Gabriel…) à l’accompagnement technique.

Dès le premier titre « Why Can’t We », on est transporté  en ballade sur un rythme folk enjoué, qui donne le ton et l’état d’esprit de la chanteuse/songwriteuse. Maybe tourne déjà bien sur les ondes. Sélection judicieuse par les radios vu l’air entêtant de ce titre. Mais les morceaux ayant retenu mon attention sont sans aucun doute Preacher Man et Ok Ok qui donnent l’étrange vision d’une évasion dans un bocage anglais implanté en face du golf de Guinée. Sans doute la force de ce Beautiful Imperfection remodelant l’atmosphère environnante.

Pas d’inquiétude, ce n’est pas mielleux et onirique à l’extrême, car on swingue sans souci avec Be my Man et Broda Olé où le piano électrique et les cuivres donnent le groove.


ASA – Be My Man
envoyé par naiverecords. – Regardez la dernière sélection musicale.

Guitare sèche, orgue, piano, une dimension orchestrale, un album à l’approche artistique plus qu’intéressante et attirante. Une réussite musicale empreinte de liberté qui fait plaisir tout simplement.

Un remède pour retrouver les réelles notions de liberté et bonheur?  Peut être utopique comme solution, mais utile à stocker car la pénurie de plaisir arrive.

L’album sort lundi 25/10, à vous prescrire!

Site officiel Asa

Laissez un commentaire