The Roots – How I Got Over

Il fallait que j’en parle, ce fut un devoir moral. Nous sommes en face d’une perle qui dès la première écoute, m’a transmis son groove, m’a fait vibré, bougé, m’a fait dire « Bon ils passent quand en show? Vite vite! ».

How I Got Over. Je ne m’en remets pas encore de l’excellence de ce dernier album du big band The Roots. Ce n’est bien entendu pas la première fois de la part de ce groupe originaire de Philadelphie qui a souvent l’habitude de nous servir des oeuvres musicales finement travaillées et traversant sans difficulté nos tympans, pour se répandre dans notre cerveau et toucher notre esprit, afin de nous faire réfléchir et nous faire vibrer.

How I Got Over, ou comment prouver qu’on reste toujours au top du hip hop après plus de 20 ans de carrière, 9 albums, une douzaine d’artistes au sein du groupe. The Roots signe ici pour moi un des meilleurs albums Hip Hop de cette année.

La base est hip hop, mais toujours une multitude d’influences viennent se disséminer dans chaque morceau, de la pop au jazz en passant par la soul. How I Got Over semble être comme un condensé de la discographie du band. En affirmant cela, on pourrait croire à un résultat brouillon, bâclé, sans originalité, mais rien de tout ça n’en est. Lorsque je parle de condensé, je parle de condensé des styles de The Roots. L’album dégage un groove jazzy voire funky inimitable, qui, parfois, nous renvoie tantôt à Do You Want More et tantôt à Phrenology. Au delà du côté jazzy, cet opus est plus posé que le précédent (Rising Down), moins nerveux et, selon moi, au dessus au niveau de la production.

Le piano comme dans Walk Alone ou l’orgue dans le très entraînant titre éponyme How I got Over donnent une dimension apaisante aux morceaux et s’accordent parfaitement aux propos positifs, sans être naïfs mais réalistes, de Black Thought, déversant un flow à couper le souffle, mais pas le sien. Questlove à la rythmique accrocheuse qui à chaque morceau entraîne la tête et la nuque, a beau parfois utiliser sa batterie comme sur un Things Fall Apart, le charme du duo caisse claire/grosse caisse fait encore et toujours son effet au pied et au coeur.

Du beau monde invité sur cette galette, Blu, Phonte des Little Brother, John Legend, qui apportent chacun leur propre touche Hip Hop, soul, R’n’B, pop. Un album qui se termine par Hustla, un morceau purement rap, à la basse lourde, qui se détache des autres morceaux. A moins que chaque morceau, finalement, ne se distingue des autres…

Rien à jeter sur ce How I Got Over, même si j’ai mes préférences: Now or Never, How I Got Over, Walk Alone et Web 20/20 (pour le déversement de flow ahurissant).

Pour conclure, je terminerai par cette phrase de Black Thought rappée dans How I Got Over, se rapprochant fortement de l’ambiance actuelle de notre société: « If you get down on your luck, you can stand up with a hand down but nobody give a fuck ».

The Roots « How I Got Over » from Okayplayer on Vimeo.

Ils seront en concert à la Grande Halle de la Villette, Paris, le 12/09. C’est déjà dans vos agendas de toute façon…

3 Commentaires

  • 27 juin 2010 14 h 47 min

    Encore un gros gros album des Roots ( quelle discographie !). How I Got Over m’avait mis l’eau à la bouche. Le CD ne décoit pas, bien au contraire. Il y a toujours une atmosphère spéciale qui se dégage d’un album des Roots, cette fois c’est plus posé, avec, je trouve, une part (trop ?) importante laissée aux refrains, omniprésents et souvent assurés par des artistes extérieurs au mouvement HipHop. On notera également les prestations de Dice Raw, juste énorme, de Blu et de Phonte, ce dernier s’imposant définitivement comme l’un des 10 voire 5 meilleurs MC du game, pour moi en tout cas.
    Bonne chronique au passage !

  • 28 juin 2010 9 h 09 min

    Merci pour ce commentaire! C’est clair que la voix de Dice Raw ajoute vraiment une touche particulière aux sons.
    Sinon, bien frais ton blog musical heaven, de bons articles intéressants, keep it up!

  • 29 juin 2010 13 h 17 min

    Merci du compliment, ca fait toujours plaisir !
    J’ai pas enormement de visite spour le moment mais j’espere que ca va venir !
    Continue le bon boulot toi aussi, je viens regulierement sur ton site.
    PS ; desole pour les accents, j’ecris avec un clavier Anglais^^

Laissez un commentaire