Bunk et Faktiss – Interview

Bunk et Faktiss
Un vent de fraîcheur s’est abattu il y a quelques semaines sur le hip hop français et il nous vient du crew de Grems, Deephop Panel. Avec leur EP, « Comme chez oit », Bunk et Faktiss posent les premières pierres de leur style éclectique et de leur vision du rap … vision que je vais m’empresser de vous faire partager.

Jubox: Bonjour à tous les deux. Avant de commencer, petite introduction pour les lecteurs qui ne vous connaissent pas : pouvez-vous vous présenter ?

Bunk : Nous sommes Bunk & Faktiss, on fait du rap sous le soleil de Montpellier. Nous nous connaissons depuis environ 2 ans et venons donc de sortir notre premier 8 titres « Comme chez oit!!! » sur le label Deephop panel.

J: Dans l’EP « Comme chez oit », on ressent dans les morceaux de nombreuses influences (jazz, funk, electro). Comment s’est construit votre culture rap et culture musicale en général ?

B : Perso, j’écoute du rap depuis le collège, 1996. IAM, NTM…Rap kainri de NY: WU, Pete Rock… Un commencement plutôt banal pour quelqu’un de mon âge. Quelques années plus tard, j’ai découvert le rap spé: toute l’équipe de Def Jux, Antipop Consortium, Anticon et en France, La Caution, Triptik, ATK … Aujourd’hui, j’écoute de plus en plus d’électro ou de techno et toujours autant de rap, un peu de Dirty, je réécoute des truc à l’ancienne. En fait, comme je travaille dans une radio (Radio Clapas 93.5), j’écoute vraiment de tout !!! Mon daron est un gros collectionneur de disques et un gros fan de jazz. En réalité, c’est à lui que je dois la plupart de mes premières influences ainsi que sa diversité.

Faktiss : Pour ma part je ne pense pas être quelqu’un qui s’y connait beaucoup dans la musique. La preuve, j’apprends tous les jours de nouveaux noms ou de nouveaux rappeurs,tout ça parce que je me suis intéressé a la musique tard, c’est un des avantages a travailler avec Bunk c’est que sa culture musicale est plus vaste. J’écoute de tout et m’inspire de ce qui me marque le plus, ça peut allez de la variété française au reggae en passant par le jazz , electro … Mes principales influences sont surtout Disiz la Peste , Lupe Fiasco , Mickael Jackson (c’est grâce a lui que je me suis intéressé a la musique ), Jay-Z.

J: Comment s’organise le duo ? Plutôt Bunk à la prod et Faktiss pour le flow (bien que vous rappez tous les deux) ?

F : L’ordre en général des choses, c’est, on écoute les prods qu’on reçoit puis si jamais ça nous plaît, on le fait (comme tout le monde quoi) , Bunk n’est pas souvent à la prod même si ça arrive que des fois, il nous sort des petits trucs bien sympa.

B : Oui, nous rappons tous les deux et je ne fais quasiment aucune prod 🙂 J’en ai fait beaucoup à une époque et je me remets à en faire, mais sur le EP, j’ai seulement participé à une seule prod.

J: Qui a principalement bossé sur la production de l’album ?

F: C’est un amie de Bunk qui s’appelle Hentitan qui a produit pas mal de prod sur l’EP, avec Monki B ( « Kicker le beat »), Nt4 (« Sec ma gueule ») , Altarba et Night Drugs (« Dans la ville »).

B: En ce qui concerne la production dans le sens de produire le disque, c’est essentiellement moi qui est pris les choses en main et en porte monnaie 🙂

 

J: Comment avez-vous rencontré Grems ? C’est lui qui est venu pour vous signer ou vous qui avez tapé à la bonne porte au bon moment ?

B : J’ai rencontré Grems après que ce fou soit venu jouer à Montpellier. Je lui ai proposé une interview pour la radio dans laquelle je bossais, on est devenu pote, je lui ai proposé de refaire un concert, c’était très frais… Il a suivi peu à peu l’évolution et la création du groupe.Il m’a pas mal conseillé quand à l’élaboration du projet. Une fois bien avancé, il nous proposé la couv’, la distrib’ en digital puis une affiliation au crew. En fait, tout s’est fait avec beaucoup de respect et de déontologie, sans précipitation. Le projet a réellement muri grâce à Faktiss et à moi et maintenant, le kif et la propulsion se fait chez Deephop panel.

F : Pour ma part j’ai rencontré Grems grâce a Bunk, lors de ma première scène et de ma première scène avec Bunk , d’ailleurs en passant, je le trouvais super bizarre au début … :p. Nous avons fait notre projet de notre côté sans rien demander en fait , puis a la fin, Grems est venu écouter ce qu’on a fait et nous a proposé de rejoindre Deephop Panel.

J: Maintenant que l’EP est sorti, préparez-vous déjà l’album ?

F : Nous ne préparons pas d’album , mais on va préparer plein de mixtapes avec Deephop, on améliore nos lives , puis 2 autres Mc sont avec nous maintenant d’ailleurs … 2 Mc qui font super mal : Jiddy Vibzz et Spaaz (ils sont super dangereux).

(ndlr: on peut les voir dans le clip du remix de « Sec ma gueule » et Spaaz nous pose même un couplet)

J: Bunk et Faktiss devient Bunk & Faktiss & Jiddy Vibzz & Spaaz ou vous allez simplifier le nom ? 😉

F: Lool , bein on est en train de réfléchir au nom mais on a le temps devant nous encore 😀

B: Nous allons continuer à promouvoir notre disque sous le nom de Bunk et Faktiss. Sur les prochains projets (qui sont des compils), tous les blazes apparaîtront et nous envisageront un nom de groupe plus tard, mais pas forcément de suite.

(Cliquer sur l’image pour agrandir)

 

J: Concernant vos lives, je vous ai vu en action lors de la soirée Swatch by Grems. Il y avait déjà une bonne alchimie tous les deux et avec le reste du crew. Que ce que vous améliorez dans vos prestations ?

F: On améliore le jeu, on essaie de faire des trucs marrants et de faire kiffer le show au spectateur, pour que l’ambiance puisse être au top !!

B: Non, tu nous ne nous a pas vu en live..:) Tu nous as vu nous ramasser sur un freestyle improbable sur break ya neck 🙂 Nous taffons de plus en plus nos lives, nos jeux de scènes et nos freestyles… Il y a encore beaucoup de taf, c’est sûr. Nous avons pas mal de lives ce mois-ci, de quoi progresser !!

J: Tu t’auto-flagelles ! 😉 L’exercice était en effet périlleux (après le bon show de Grems) mais je trouve que vous vous en êtes plutôt bien sortis. Sinon, avec qui souhaiteriez-vous collaborer ?

B : Je pense qu’on aimerait bien collaborer avec Cory Gunz :)))))

F : Cory Gunz aussi, faire un feat avec lui sur « Rotate Freestyle », mais aussi Disiz La Peste et Blackbool de Triptik.

J: Un dernier mot à ajouter ?

B : Deephop Panel s’apprête à faire très mal au rap et à tout le reste en France !! Et en plus on est gentils !

F : Vous n’êtes pas au bout de vos surprises !! 😀

J: Merci pour l’interview les gars !

Pour tous ceux qui veulent commander l’EP « Comme chez oit », il est dispo ici.

3 Commentaires

  • Bouss-kun
    13 mai 2009 14 h 14 min

    Comme dirait uffy
    Faktis banging, Bunk is banging
    Vivement le EP putain du bon son pour les boomers ^^

  • B from LU
    14 mai 2009 21 h 49 min

    Frais tout ça, thanks ma men!

  • jokolo
    17 mai 2009 20 h 31 min

    ca fait grave plaisir cette interview!
    thx ma men
    yoo

Laissez un commentaire