Des friandises pour ta bouche / Spéciale A-Trak

A-Trak est un DJ incontournable sur la scène internationale. Alain Macklovitch (de son vrai nom) brille dans ses sets et dans son parcours, d’un éclectisme et d’un talent hors pair. Ces deux termes définissent bien la ligne directrice prôné sur le blog, je ne cesse de vous présenter des artistes aux univers et ambiances différentes et bourrés de talent. Les « Friandises » sur A-Trak me paraissaient donc toutes naturelles.
A 15 ans, en 1997, A-Trak se fait connaître en étant le plus jeune vainqueur des DMC. Sa maîtrise des platines (malgré son jeune âge) laisse l’assistance sciée. La prestation est fabuleuse et trace les prémices d’une talentueuse carrière. Je vous laisse apprécier la vidéo de sa session des DMC.

Cet exploit l’a mené vers les hautes sphères du turntablism en rejoignant le Invisibl Scratch Piklz (collectif de DJ avec DJ Q-Bert, Miw Master Mike, DJ Flare et autres virtuoses des platines). S’ensuit également le début d’une carrière d’un showman globe-trotteur qui parcourt la planète avec ses platines et ses potes.

Après avoir fait (plus que) ses preuves au sein du hip hop indie US, A-Trak devient en 2004 le DJ officiel de Kanye West pour ses tournées. La collaboration fut belle et pour avoir eu l’occasion de voir les deux compères en action, lors du Glow in the Dark Tour, au Zénith de Paris en 2007, A-Trak confirmait tout le bien que je pensais de lui. Pour tous ceux qui souhaitent en découvrir sur le lien musical entre Kanye et A-Trak, vous pouvez vous jeter sur l’excellent album « Welcome to the Kanye Soul Show Mix ». A-Trak y mixe les instrus samplées par Mr West avec les morceaux de ‘Ye. Résultat magnifique plein de soulful attitude et ambiance crate diggin’ garantie !

Durant ce rapprochement auprès de l’ourson, A-Trak fait évoluer sa musique, il ne se contente plus d’opérer dans le hip hop mais s’intéresse énormément au son électronique avec une préférence pour les ambiances baltimore ou club. La mixtape Dirty South Dance (2007) est un savant mélange entre electro et hip hop, parfaitement aillé pour le dancefloor. Par exemple, le mash-up « Hustler » de Simian Mobile Disco et « Hustlin » de Rick Ross (à partir de 9’10 »). Fabuleux !

 

 

 

En montant son label Fool’s Gold en 2007 avec son compère Nick Catchdubs, il devient un des fers de lance d’un nouveau hip hop, plus électronique, intéressé par l’expérimental et collaborant avec la hype internationale : Diplo, son frangin Dave1 de Chromeo, Institubes, Ed Banger, Kitsuné, Boys Noize Records, … La similitude avec Diplo et son label Mad Decent est d’ailleurs assez frappante. Une petite session revival de la soirée « Institubes VS Boys Noize Records » ne nous fera pas de mal !

En attendant un nouvel album qui devrait sûrement sortir pour 2009, je vous laisse avec la dernière grosse claque du monsieur, « Say Whoa », présente sur la dernière compilation Kitsuné Maison 6, agrémenté de quelques remixes et morceaux ravageurs.

Lien utiles :

Myspace A-Trak
Blog Perso A-Trak
Wikipedia A-Trak
Blog Fool’s Gold

Laissez un commentaire